HolyVj #Digression n°1


HolyVj #Digression n°1

 

« performance audiovisuelle »

L’objet central du show ? Un robot skateboard ! Et oui, le skate-board sera équipé de micro et de caméras et commandé à distance.
Cette étape de travail permettra aux artistes de jouer sur la non-présence du skateur : le skate devient la prothèse technique sans la présence de l’humain. Et que devient cette prothèse sans la main qui la contrôle…?

HolyVj est un dispositif artistique où le spectateur est plongé dans un univers immersif mêlant art multimédia et spectacle vivant.

Ici, Adelin Schweitzer (Deletere) et Charles Sadoul interrogent le lien entre hommes et machines et met en scène le fantasme des objets communicants avec lesquels, dans une société technocentrée, nous entretenons une relation ambiguë d’aliénation et de contrainte.

  • Des skateurs en interaction avec un dispositif de captation multimédia :

Le moteur de la mise en scène : différents prototypes électroniques embarqués sous des planches à roulettes permettant d’enregistrer sons, images et données de mouvements.
Ces flux sont transmis à une régie informatique, qui les traite puis les rediffuse en temps réel au sein d’un espace de projection modulable, immersif et spatialisé. L’aspect monumental des projections et l’environnement sonore amplifié produit chez le spectateur un sentiment d’immersion. Cet espace le plonge dans d’autres perceptions, celles d’objets en mouvement devant lui.
En le plaçant dans un mode d’observation alternatif et en mettant en scène les interactions humaines comme moteur des variations du récit, HolyVj fait émerger une réalité invisible respectée parfois mais crainte le plus souvent.
Un monde des objets.

en création  lors  de la résidence VIDEOPHONIC portée par l’AADN en décembre 2014 @ LabLab

 

 

Adelin Schweitzer / Charles Sadoul